Renaissances

Il y a presque deux mois, l’un des plus grands évènements culturels européens démarrait sur les chapeaux de roues avec une fête d’ouverture grandiose à Mons. Cette fête d’ouverture nous donnait un avant-goût de qualité du reste de l’année 2015 pour laquelle la ville de Mons a été élue Capitale européenne de la Culture. Néanmoins, même si l’année se démarque par la qualité et l’originalité de l’offre culturelle proposée ainsi que par les trois cents évènements prévus, il n’y a pas que l’aspect artistique au programme !

Beauté nouvelle

Le but principal de la cité boraine, qui est aussi l’un des thèmes du programme de Mons 2015, reste indéniablement la métamorphose urbaine. Cela saute aux yeux, Mons est, désormais depuis quelques temps, une ville en chantier. C’est ainsi que la ville se pare petit à petit d’infrastructures ambitieuses avec une nouvelle gare, un nouveau centre de congrès, deux nouvelles salles de concert et cinq nouveaux musées. Comme le souligne Yves Vasseur dans Le Soir, ces nouvelles infrastructures seront amenées à pérenniser l’année 2015 qui symbolise la renaissance d’une ville mais qui a aussi été un accélérateur pour la réalisation de tous ces projets.

Ça bouge

Cette métamorphose ne se veut cependant pas limitée à l’architecture et à l’embellissement esthétiquement physique de la ville. Comme l’explique Yves Vasseur, Mons 2015 est un vecteur de collaboration entre les équipes culturelles, les équipes de la ville, les associations, les universités, les départements de recherche et même entre les habitants. le but de l’événement est donc aussi le changement des mentalités et des dynamiques au sein de la ville mais également au niveau de la consommation culturelle puisque l’art dans la rue sera omniprésent.

Quelle opportunité dès mots de pouvoir être témoin de la renaissance d’une des villes wallonnes les plus touchées par le déclin industriel en participant notamment à l’inauguration des nouveaux musées en avril.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *